La demande d’AVE Canada

L’Autorisation de Voyage Électronique AVE, ou eTa en anglais, n’est pas sans rappeler l’ESTA américain et pour cause, puisqu’elle est son équivalent canadien. Tout séjour au Canada est soumis à une autorisation de voyage, AVE ou visa canadien. Nous nous concentrons ici sur qui est en droit de faire une demande AVE Canada et comment procéder pour l’obtenir.

Qui peut demander une AVE Canada ?

Pour pouvoir demander une AVE Canada, le voyageur doit être ressortissant d’un des pays dispensés de l’obligation de visa. Les pays concernés par cette exemption sont :

l’Allemagne, Andorre, l’Australie, l’Autriche, les Bahamas, la Barbade, la Belgique, le Brésil*, Brunéi Darussalam, la Bulgarie*, le Chili, Chypre, la Croatie, le Danemark, les Émirats arabes unis, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grande-Bretagne, la Grèce, la Hongrie, Hong Kong, les Îles Salomon, l’Irlande, l’Islande, Israël, l’Italie, le Japon, la Lettonie, le Liechtenstein, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, le Mexique, Monaco, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République de Corée, la République tchèque, la Roumanie, Saint-Marin, Samoa, Singapour, la Slovaquie, la Slovénie, la Suède, la Suisse, Taïwan et le Vatican.

(*sous certaines conditions)

Seuls les voyages au Canada par voie aérienne sont soumis à l’obtention obligatoire d’une AVE, ce qui inclut les transits. L’AVE Canada n’est pas reconnue pour les voyages par voie terrestre et maritime.  

Les détenteurs d’un visa canadien ne sont pas non plus dans l’obligation de demander une AVE Canada. Tel est également le cas pour les citoyens français habitant à Saint-Pierre-et-Miquelon, si ces derniers entrent sur le territoire canadien, par la voie des airs, directement de Saint-Pierre-et-Miquelon.

Pour pouvoir demander une AVE Canada, le voyageur doit avoir un passeport valide. Le Canada ne requiert pas un passeport biométrique pour une demande d’AVE Canada (du moins pour les ressortissants français), mais il est recommandé d’avoir une durée de validité restante de 6 mois minimum.

Pour entrer dans le cadre de l’AVE Canada, le séjour doit être d’une durée inférieure à 6 mois maximum et ne peut être que touristique ou d’affaires. Un titre de transport peut être demandé lors du passage aux douanes. Pour un enfant mineur, il est demandé de présenter un acte de naissance et tout autre document expliquant la situation familiale de l’enfant (lettre d’autorisation du parent ne voyageant pas avec l’enfant, une photocopie de l’ordonnance de garde en cas de divorce, etc.).

Comment faire une demande AVE Canada ?

Le demande AVE Canada s’effectue par le biais d’un formulaire en ligne disponible sur le site officiel du gouvernement canadien ou par le biais d’un site privé. Il n’est, à l’heure actuelle, pas possible de faire de demandes groupées.

Quand faire la demande d’une AVE ? Il est important de faire la demande d’autorisation plusieurs jours avant le départ (nous vous conseillons la lecture de notre page sur le délai d’obtention de l’AVE Canada). Il est, toutefois, recommandé de procéder à cette démarche le plus tôt possible pour éviter toute déconvenue. Inutile de se présenter à l’aéroport sans cette autorisation de voyage, car les compagnies ont pour obligation d’interdire l’embarquement. Quand bien même un accès à l’avion vous est permis, les agents d’immigration à la frontière canadienne n’autoriseront pas le séjour sur le sol canadien sans autorisation valide (AVE ou visa).

Pour remplir le formulaire de demande AVE Canada, il est nécessaire de se munir de votre passeport et d’une carte de paiement. L’AVE est facturé 7 $ CAN. Le formulaire commence par déterminer si la demande est faite par le voyageur lui-même ou si elle est faite pour une autre personne.

Les informations à renseigner concernent, en premier lieu, le passeport : numéro de passeport, noms et prénoms tels qu’inscrits sur le document, date de naissance, sexe, lieu de naissance, date de délivrance et d’expiration. La deuxième section du formulaire renvoie aux informations personnelles : double nationalité, situation familiale, demande précédente d’autorisation de voyage pour le Canada, situation professionnelle, coordonnées postales, adresse e-mail valide. S’ensuivent les informations relatives à votre séjour au Canada et notamment les dates. La dernière partie du formulaire fait référence à vos antécédents : interdiction d’entrée, infraction criminelle, antécédents médicaux avec l’accent mis sur la tuberculose, etc.

Votre formulaire en ligne est validé par l’acceptation des termes et conditions et le paiement des frais de dossier.

Suite à une demande AVE Canada, l’IRCC (Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada) envoie par voie électronique un accusé de réception. Dans la grande majorité des cas, l’approbation (ou le refus) est envoyé quasiment simultanément. Il est toutefois possible qu’une demande prenne plus de temps et que des justificatifs complémentaires vous sont demandés par les autorités canadiennes. En cas de refus, il faut se tourner vers une demande de visa auprès de l’ambassade canadienne. Les démarches pour obtenir un visa sont plus complexes, plus longues et plus onéreuses.

L’autorisation AVE est valide 5 ans à compter de la date de délivrance ou jusqu’à expiration du passeport si ce dernier expire avant. L’AVE est, ainsi, intrinsèquement lié au passeport ; tout changement (nouveau passeport ou modification dans les données contenues) entraîne une nouvelle demande. Il est possible de vérifier le statut de son autorisation directement sur le site du gouvernement canadien.