Quelles sont les conditions AVE pour partir au Canada ?

Un voyage au Canada se profile et vous vous demandez quel document de voyage est requis dans votre situation ? Pour beaucoup de voyageurs, une demande de visa n’est plus nécessaire, car substitué par une autorisation AVE. L’AVE est beaucoup plus pratique est rapide à obtenir, mais faites-vous partie des personnes éligibles ? On vous explique tout concernant les conditions AVE, pour vous permettre de partir au Canada l’esprit tranquille.

Les conditions AVE de séjour au Canada

Vous avez peut-être entendu le terme d’autorisation eTA en effectuant des recherches. Sachez que les appellations AVE et eTA désignent la même autorisation de voyage. ETA étant l’acronyme anglais pour Electronic Travel Authorization. Les conditions AVE et eTA sont donc identiques, puisque se référant à la même autorisation de voyage.

Une autorisation de voyage électronique ou AVE est uniquement nécessaire si vous transitez ou voyagez au Canada par voie aérienne. Contrairement à son homologue américain l’ESTA, nécessaire également en cas d’arrivée par voie maritime.

Une autre condition AVE stipule que votre voyage doit être dans le cadre d’un séjour touristique ou d’un voyage d’affaires, d’une durée de 6 mois maximum.

Même si vous ne faites que transiter par le Canada vers votre destination finale, une AVE est obligatoire.

Vous devez être ressortissant d’un pays membre du programme d’exemption de visa mis en place par le gouvernement canadien. Ce programme touche les voyageurs de 58 nationalités á l’heure actuelle.

Une exception dans les conditions AVE concerne les ressortissants français résidant à St Pierre et Miquelon. Ces derniers n’ont pas besoin de faire une demande s’ils voyagent à partir de leur île à destination du Canada. Ils devront néanmoins procéder à une demande, comme tous les détenteurs de passeport français, s’ils voyagent en avion vers le Canada, depuis la France métropolitaine ou les DOM-TOM.

Si vous êtes déjà en possession d’un visa délivré par le gouvernement du Canada, vous n’avez pas besoin de faire une demande AVE.

Une AVE n’est pas un permis de travail et ne donne aucunement le droit de travailler au Canada, d’effectuer un stage ou d’y étudier. Si vous désirez immigrer au Canada, vous devez vous rapprocher du consulat canadien pour connaître les démarches à effectuer.

Le passeport biométrique : une exigence pour l’AVE

Une autre exigence pour l’AVE, est de posséder un passeport biométrique ou électronique.

En effet, une fois approuvée, l’autorisation est liée au passeport du demandeur. Il ne s’agit donc pas d’un document que l’on doit transporter avec soi. Pour que l’AVE soit liée, le voyageur doit impérativement posséder un passeport répondant aux normes technologiques nécessaire.

Une AVE est valable 5 ans, mais l’une des exigences de l’AVE est d’être liée à un passeport valide. Cela signifie que si votre passeport arrive à expiration avant cette période de 5 ans, une nouvelle demande sera nécessaire à l’obtention de votre nouveau passeport.

Sachez qu’une AVE est valable pour plusieurs voyages. Vous pouvez revenir plusieurs fois pendant la durée de validité, si le but de votre séjour au Canada correspond toujours aux critères énoncés plus haut.

Possédez une adresse e-mail ainsi qu’une carte de crédit

Pour pouvoir faire une demande d’AVE, vous n’avez pas besoin de vous rendre à l’ambassade du Canada la plus proche de chez vous. L’unique possibilité est de faire une demande en ligne, en passant par le site du gouvernement ou par les services d’un prestataire privé, comme notre partenaire.

Vous allez devoir remplir un formulaire en ligne concernant vos informations personnelles, ainsi que votre état de santé et vos antécédents judiciaires. Toutes ces questions sont posées dans le but de mieux contrôler les entrées sur le territoire canadien.

L’une des conditions AVE pour pouvoir finaliser votre demande est de posséder une adresse e-mail valide, ainsi qu’une carte de crédit pour vous acquitter des frais de gestion de votre dossier. Le prix de l’AVE varie selon la méthode utilisée.

Comme vous pouvez le constater, les conditions AVE ne sont pas les plus contraignantes, mais il faut être vigilant lors du remplissage du formulaire et s’assurer de ne pas commettre d’erreur.

Il est aussi important de bien faire la distinction entre l’AVE et le Programme Vacances travail (PVT). Les exigences de l’AVE et du PVT Canada sont deux choses complètement différentes et ne s’adressant pas au même public. Préoccupez-vous suffisamment à l’avance de vos démarches afin de ne pas être pris au dépourvu à l’approche du départ.