Lequel de l’AVE ou de l’ESTA choisir ?

Si vous vous rendez bientôt en Amérique du Nord, vous aurez besoin de documents de voyage. Avec toutes ces normes et réglementations, il est facile de se sentir perdu. Demande de visa ou autorisation de voyage ? AVE ou ESTA ? Nous vous expliquons tout dans cet article.

AVE et ESTA, présentation de ces deux autorisations de voyage

ESTA

L’ESTA est l’acronyme d’Electronic System for Travel Authorization. Il s’agit d’une autorisation de voyage, mise en place par le gouvernement américain, destinée aux personnes désirant voyager aux États-Unis par voie aérienne ou maritime. Cette autorisation se substitue à un visa touristique pour les voyageurs venant d’un pays membre du Visa Waiver Program (programme d’exemption de visa).

Pour faire une demande, vous devez satisfaire plusieurs critères :

  • être ressortissant d’un pays membre du Visa Waiver Program (38 pays actuellement) ;
  • être en possession d’un passeport biométrique ou d’un passeport électronique valide ;
  • partir aux États-Unis pour un séjour touristique, un voyage d’affaires ou un transit ;
  • arriver sur le sol américain par voie aérienne ou maritime ;
  • la durée de votre séjour ne doit pas dépasser 90 jours maximum.

Comment obtenir son ESTA ?

Le processus pour obtenir une autorisation ESTA se passe exclusivement en ligne, sur le site du gouvernement américain ou en passant par les services d’un prestataire privé.

Il vous sera demandé de remplir un formulaire en ligne pour votre demande ESTA. Ce formulaire ESTA porte principalement sur votre identité, votre vie et votre document de voyage : nom (nom de jeune fille ou nom d’épouse en fonction de votre passeport), prénom, date et lieu de naissance, numéro de passeport, date d’émission et d’expiration, coordonnés, antécédants judiciaires et médicaux, précédents séjours à l’étranger, etc. Une fois votre formulaire ESTA complété, vous devez renseigner une carte de paiement pour vous acquitter des frais de dossier de votre demande ESTA.

Un ESTA est valable 2 ans, dans la limite de la date de validité de votre passeport.

Ainsi, si vous voulez visiter les États-Unis d’Amérique dans ces conditions, entre l’AVE et l’ESTA, vous devez choisir l’ESTA.

AVE

AVE signifie Autorisation de Voyage Électronique. Pour les anglophones, cette autorisation est connue sous l’acronyme ETA pour Electronic Travel Authorization. Sachez que ces deux appellations se réfèrent exactement à la même chose.

L’AVE est une autorisation nécessaire pour pouvoir entrer sur le territoire canadien, mais uniquement par avion. Une AVE n’est donc pas nécessaire en cas d’arrivée par bateau, même sur un paquebot de croisière.

L’AVE concerne les ressortissants des 52 pays faisant partie du programme d’exemption de visa canadien. Avoir un passeport biométrique ou un passeport électronique valide est obligatoire pour pouvoir faire votre demande. La durée maximum de votre séjour doit être de 6 mois.

Comment obtenir son AVE ?

Pour faire une demande d’AVE, il vous faut remplir un formulaire en ligne et vous acquitter des frais demandés. Pour ce faire, vous pouvez ou vous rendre sur le site officiel du gouvernement canadien ou passer par les services d’un prestataire privé. Opter pour un site privé vous permet de bénéficier d’une assistance personnalisée et donc réduire les risques de refus. 

Une AVE est valable 5 ans, dans la limite de la date d’expiration de votre passeport. Si vous voulez visiter le Canada, entre l’AVE et l’ESTA, vous devez choisir l’AVE.

ESTA et AVE, les similitudes

Comme vous avez pu le constater, il existe de nombreuses similitudes entre une autorisation AVE et un ESTA ; l’AVE canadienne ayant été copiée sur le modèle de l’ESTA américain.

  • L’ESTA et l’AVE sont des autorisations de voyage liées au passeport. Il est essentiel que ce même passeport soit utilisé pour le voyage. C’est en scannant votre passeport que les agents de douanes vérifient que vous êtes en ordre. 
  • L’AVE, tout comme l’ESTA, s’obtient avant le départ. Les agents de la compagnie aérienne vérifieront votre AVE ou ESTA, avant même votre embarquement.
  • L’obtention de ces deux autorisations de voyage passe exclusivement par une demande en ligne. Nul besoin de prendre rendez-vous à l’ambassade américaine ou canadienne la plus proche de chez vous.
  • L’ESTA et l’AVE vous autorisent à voyager, respectivement au États-Unis ou au Canada, dans le cadre d’un voyage touristique, d’un voyage d’affaires ou d’un transit. Vous n’avez donc pas le droit de travailler, d’étudier ou de vous expatrier aux États-Unis ou au Canada avec l’ESTA et l’AVE. Si tel est votre but, vous devrez faire une demande de visa approprié ou de carte verte.
  • L’AVE et l’ESTA sont tous deux obligatoires, mais ils ne garantissent pas l’entrée sur le sol américain ou canadien. Ce droit est donné à la suite du contrôle par les agents de la douane, à votre arrivée au poste frontière.

ESTA et AVE, les différences

  • Cela tombe sous le sens, mais rappelons tout de même que l’AVE sert à voyager au Canada, et l’ESTA pour un séjour aux États-Unis. Même si les deux pays sont proches, une autorisation ne peut pas se substituer à l’autre.
  • L’AVE concerne les ressortissants de 52 nationalités différentes, alors que l’ESTA n’est valable que pour 38 pays.
  • L’ESTA concerne les voyageurs arrivant par voie aérienne et maritime, alors que l’AVE n’est nécessaire que pour les voyageurs arrivant au Canada par avion.
  • Un ESTA coûte 14 dollars américains sur le site du gouvernement alors que le prix de l’AVE est de 7 dollars canadiens. Le prix de l’ESTA et de l’AVE sera différent si vous passez par les services d’un site indépendant. Cette différence s’explique par l’assistance personnalisée apportée par le prestataire privé.
  • La durée maximale de votre séjour n’est pas non plus la même. Avec une AVE, vous pouvez rester 6 mois consécutifs au Canada alors qu’avec un ESTA, votre séjour ne doit pas dépasser 90 jours consécutifs.
  • L’AVE est valable 5 ans, alors qu’un ESTA n’est valable que 2 ans. Théoriquement, un nombre illimité de voyages est possible durant cette période. Dans les deux cas, une nouvelle demande est nécessaire si vos informations personnelles changent et/ou si vous obtenez un nouveau passeport.

Vous connaissez à présent l’essentiel concernant ces deux autorisations de voyage. Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix de destination. Bon voyage !